Contacter notre équipe
01.74.59.68.78

De 10h à 17h du lundi au vendredi

Comment financer ma formation

Notre organisme de formation, Institut Assur Formation, répond aux exigences de qualité définies par l'ensemble des organismes financeurs de la formation professionnelle. Nous sommes référencés au DataDock, répertoire national des organismes de formation.

Ce Label Qualité nous permet de vous proposer de nombreux dispositifs pour financer tout ou partie de votre formation, selon votre situation.
 
 
Le CPF (Compte Personnel de Formation), c'est quoi ?

Adopté dans le cadre d’un Accord National Interprofessionnel (ANI) et de la loi sur la sécurisation de l’emploi du 14 juin 2013, le Compte Personnel de Formation, ou CPF, a remplacé le DIF (Droit Indivduel à la Formation) depuis le 1er janvier 2015.
Le CPF est individuel (comme son nom l’indique) et constitué d’un certain nombre d’heures (rechargeables) de formation qui seront attachées à chaque individu tout au long de sa vie active, jusqu’à la retraite. Son objectif consiste à permettre à chacun d’accroitre son niveau de qualification et de sécuriser son parcours professionnel.
Mais comment cela fonctionne, exactement ?
Quelles sont les différences entre le DIF et le CPF ?
Et à qui le Compte Personnel de Formation s’adresse-t-il ?
Comment ça marche ?

Tout d’abord, le salarié doit reporter les heures (non utilisées) acquises au titre du DIF sur le site www.moncompteformation.gouv.fr, et ce à partir du relevé qui lui a été remis par son employeur début 2015.
Il décide ensuite de l’utilisation qu’il souhaite faire des heures cumulées dans le cadre de son projet de formation, sachant que le compte est crédité de 24 heures par an pendant 5 ans puis de 12 heures les années suivantes dans la limite de 150 heures (reliquat DIF inclus) pour chaque employé à temps plein et au prorata pour les salariés en CDD ou temps partiel. Par ailleurs, les formations que chacun décidera de suivre devront nécessairement figurer sur la liste des formations éligibles au CPF (voir plus bas).
Si la formation choisie par un individu se déroule en dehors de son temps de travail, une autorisation de l’employeur n’est pas requise. En revanche, elle sera nécessaire si la formation a lieu sur tout ou partie du temps de travail.
 
 
Quelles sont les différences entre le DIF et le CPF ?

Contrairement au DIF, le CPF offre à chacun la possibilité de conserver ses heures de formation acquises, même après une perte d’emploi ou un changement de poste, celles-ci étant transférables d’un employeur à l’autre.
D’autres part, les heures de DIF cumulées mais non exploitées au 1er janvier 2015 (date d’entrée en application du CPF) peuvent être utilisées dans le cadre du Compte Professionnel de Formation pendant 6 ans, soit jusqu’au 31 décembre 2020.
Par ailleurs, une autre différence notable réside dans le nombre d’heures cumulables. En effet, là où elles étaient limitées à 120 pour le DIF, le CPF permet à chacun d’accumuler jusqu’à 150 heures.
Enfin, il est important de noter que si le DIF n’imposait pas de restrictions quant aux choix des formations, le CPF en revanche est réservé aux parcours qualificatifs.
 
A qui s’adresse le CPF ?

Le CPF concerne toute personne ayant atteint l’âge minimum de 16 ans (sauf pour les apprentis de 15 ans qui bénéficient d’une dérogation) engagée dans la vie active, qu’elle soit en poste, à la recherche d’un emploi ou même accompagnée dans le cadre d’une insertion professionnelle ou d’un projet d’orientation.
 
 
Quelles sont les formations éligibles au CPF ?

Est éligible au CPF toute formation visant à l’acquisition d’une base de compétences et de connaissances, et celle qui constitue un accompagnement à la VAE (Validation des Acquis de l’Expérience) ; ce sont des formations qualifiantes qui donnent lieu à une certification professionnelle reconnue.
Une première liste des formations éligibles au titre du CPF à été rendue publique par le COPANEF (Comité Paritaire National de l’Emploi et de la Formation) en novembre 2014, qui sera remise à jour régulièrement au cours de l’année 2015.
Vous pouvez d’ores-et-déjà retrouver ces formations à l’adresse suivante : 
 
Vous êtes DEMANDEUR(EUSE) D'EMPLOI

Les demandeurs d'emploi peuvent bénéficier de financements complémentaires tels que l'aide individuelle à la formation ou la préparation opérationnelle à l'emploi.
Pour davantage d'informations, n'hésitez pas à consulter votre Conseiller Pôle Emploi.
 
L'aide individuelle à la formation est un complément financier alloué par le Pôle Emploi pour suivre une formation.
Elle vient compléter les aides des OPCA, des Conseils régionaux, et des Conseils départementaux.
 
Ce dispositif est applicable à toute personne inscrite au Pôle Emploi, ayant choisi une offre d'emploi sur laquelle est indiquée la mention "Préparation Opérationnelle à l'Emploi", ou prenant un nouveau poste en CDD ou CDI.
S'il vous manque des compétences pour prétendre au poste (dans le secteur privé ou le secteur public), vous pouvez bénéficier d'une formation, avec l'accord du futur employeur, dans le but d'être opérationnel à l'embauche.
 
 
Vous êtes SALARIÉ(E)

Que vous soyez salarié(e) du secteur public ou du secteur privé, vous pouvez prétendre à des financements pour suivre une formation dans le cadre d'une reconversion, du développement de vos compétences, ou de l'amélioration de votre position professionnelle ou personnelle.
 
Les possibilités de financement sont différentes selon que vous que vous apparteniez à la Fonction Publique d'Etat (FPE), à la Fonction Publique Hospitalière (FPH), ou à la Fonction Publique Territoriale (FPT).
Vous trouverez toutes les informations pour vous aider à affiner votre projet ICI.
 
De nombreuses solutions s'offrent à vous pour vous aider à réaliser votre projet et à évoluer tant au plan professionnel qu'au plan personnel.
Vous trouverez toutes les informations utiles pour construire votre projet ICI.
 
Vous êtes À VOTRE COMPTE

Les organismes financeurs de formation dépendent de votre secteur d'activité, quel que soit le statut de votre entreprise. Ils sont les suivants :
 
Activité commerciale, industrielle ou de prestations de services : AGEFICE (Association de GEstion et du FInancement de la formation des Chefs d'Entreprise)
 
Artisan : FAFCEA (Fonds d'Assurance Formation des Entreprises Artisanales)
 
Profession libérale : FIF-PL (Fonds Interprofessionnel de Formation des Professionnels Libéraux)
 
Médecin : FAF-PM (Fonds d'Assurance Formation de la Profession Médicale).
 
Prenez contact avec l'organisme dont vous dépendez. Demander un formulaire de financement, ainsi que la procédure à suivre.
 
 
Vous êtes INTERMITTENT(E) DU SPECTACLE, AUTEUR(E), JOURNALISTE

L'organisme de financement dont vous dépendez est l'AFDAS. Selon votre statut et le type de formation choisi, les conditions de financement de votre formation seront différentes.